Sponsors

1ère surprise, un peu désagréable, mon vélo ne nous a pas suivi 😈 Bref nous nous sommes bien fait comprendre et il devrait arriver demain juste pour la reconnaissance du parcours oufff.

Si non l’hôtel est toujours aussi somptueux qu’en 2004. Dommage c’est un rain day

IMG_2082

Rainy day

mais il fait bien chaud alors direction la mer.

Ben là pas trop positif mais bon, la fatigue du voyage, les vagues et le vent ont eu raison de moi. Juste une petite trempette de 24′ et un petit km.

DSC01144

Ca c au début de la séance

natation

J’ai failli tourner en bourique

C’est parti pour les deux semaines d’affutage. Ce matin petite trotte de 1h04  avec 12x(1’@4’20 »/km – 1’@5’/km) Bien géré et bien tenu les vitesses. Après un bon massage chez Forme Vitalité Santé, bien être au naturel, dd, av. de la gare 16, 1950 Sion, 079/355 48 90. Je suis tout neuf et je vous la conseil elle est parfaite pour les sportifs.  :-)didette

Maintenant venu le temps de nettoyer le bike et finir les bagages.

photo 1-1

Les baggages sont prêts

photo 4

La valise vélo est remplie

photo 3

Et pour ceux qui m’ont souvent posé la question comment je transportais le vélo – Voilà

photo 2-1

Compartiment roues

Et dimanche était une journée un peu plus cool. Une petit séance de natation pour se rassurer et un 1900 m en 1’47 »/100 m de moyenne. Cela veut donc dire 1h07 au 3800. Le but étant 1h15 avec la T1 tout est ok :-)
Ensuite ce fut une petite sortie vélo de 2 coooool, tranquille et fun  😉 Bref que du bonheur.

photo 2

Avec une semaine approchant moins 1’51 » des 20 heures la phase d’affutage s’annonce parfaite. Aujourd’hui lundi c’est une petite séance de 1 heure fractionné en course à pieds et après les derniers préparatifs avant le départ de demain mardi 0500 à Conthey.

08-spécifique_08-14.09

 

Dernière grosse semaine avec jeudi 6 h de vélo, 197 km et samedi 2h38 de course à pieds, 32 km.

der-long_capLes sensations sont bonnes et je suis happy.

La préparation des bagages a également commencé  😎  Bref tout va bien.

Petite sortie vélo de jeudi

der-long_capGE-Conthey_veloder-long_capder-long_capGE-Conthey_velo

Petite sortie course à pieds de samedi

 

 

 

der-long_cap

En début de saison je ne savais pas trop quel IRONMAN j’allais courir cette année :-) L’idée de rester en Suisse et de courir à Zürich avec plusieurs membres du club avait germé dans mon esprit mais cela n’était sans compter sur la nouvelle qui annonçait que l’ironman de Malaisie à Langkawi était à nouveau organisé. Impossible pour moi, de ne pas, 10 ans après, aller prendre à nouveau une qualif là-bas 😛 . Donc changement de plan, inscription et c’est parti pour une préparation mega correcte.

Tout cela pour vous inviter à suivre mes péripéties 2014, une année exactement après celles du Lake Tahoe, au chaud et à l’humide, ce que j’aime par dessus tout, tout le contraire de 2013.

Au plaisir de vous retrouver sur ce blog dès les 15 septembre 2014.

IMMY

Avec une température de -2 degrés, nous faisons un petit passage au parc à vélos afin de réveiller nos montures d’une nuit passée sous la pluie. La rituelle boisson d’attente Hebalife est consommée régulièrement durant l’heure avant le départ, mais ce qu’il fait froid.

DSC00797

Heureusement nous avons pu nous réchauffer dans une grande salle et l’attente fut au chaud. Nous enfilons nos combinaisons de natation et nos booties et nous voilà en tenue de canard, prêt pour nous rendre au départ.

DSC00798DSC00799

une chose est certaine c’est que l’humeur est bonne et que la journée va être merveilleuse.

Bon il est 0630 et nous sortons direction le départ. Tiens quelle surprise, la neige a recouvert les sommets. L’eau du lac à l’air assez chaude, le brouillard la recouvre.

DSC00801 DSC00800

0640 après l’hymne national américain, le départ est donné. Chacun a choisi son temps de nage et nous partons les uns après les autres. Je dois avouer que c’est le meilleur départ que j’ai eu à vivre de toute ma carrière de triathlon. Pas de bousculade, pas de coups, c’est vraiment sympa.

0640 – Le départ des groupes d’âge

La nage se passe bien, je me sens super et je pense à toutes les séances préparées par Emma et effectuées avec Vladimir mon compagnon d’entraînement. La glisse est bonne, les battements sont assez efficaces et je sors de l’eau en 1h11.52. Selon mon Garmin (http://connect.garmin.com/activity/380263072) j’aurais effectué 4km360 ce qui me fait une moyenne de 16’30 au km. Content.

A cause du froid, j’avais décidé de ne pas enlever la combinaison avant d’avoir récupéré mon sac vélo et d’être dans la tente de change. Il fait encore 0 degré. Dans la tente c’est le Capharnaüm. Les athlètes se marchent dessus. J’arrive à me trouver une toute petite place et à me changer complètement. En fait je me suis pratiquement habillé pour rouler en mode hiver. Je sors de la tente et un bénévole me fait remarquer que mes lunettes n’ont plus qu’un verre. Oupsss rouler en altitude sans lunettes de soleil….. mais bon je positive, mon coach m’a bien dit que tous les petits couacs étaient mes alliés. Tiens mais qui vois-je sur le trajet de la transition, ma coach et Amour Dan. Je m’arrête pour lui faire part de l’histoire de mes lunettes et pour profiter de mettre correctement mes sur-chaussures. Re oupsss je n’ai qu’un gant…..

michsoriteT1 pascalsoriteT1

Il fait 0 degré, le début du parcours vélo est un léger faut plat descendant alors sans gant ça va être quelque chose. Mais bon les couacs de cette journée sont mes alliés. C’est donc parti pour les 180 km de vélo.

Le parcours commence par un léger faut plat descendant et ça roule assez vite. Je m’improvise des gants en tirant mon pull manches longues sur mes mains mais c’est pas facile à piloter le vélo ainsi. Heureusement, je positive, c’est ma journée et elle ne peut qu’être merveilleuse. Je roule sans trop appuyer sur les pédales en sachant que les 40 premiers kilomètres sont faciles mais que les difficultés arrivent par la suite. Tout va bien. Je dépasse beaucoup de cyclistes, un petit arrêt pipi au 20ème mile et me voilà arrivé au pied de la première difficulté de la journée, la montée de Schaffer. Ce passage est fait dans une immense propriété privée et nous avons pu reconnaître uniquement la veille et en voiture. Qui plus est, la fin nous a été interdite donc je me dirige vers une surprise et quelle surprise. Et bien c’est tout simplement une montée dans une station de ski, comme on les connait chez nous. Voilà imaginez que vous avez décidé de monter jusqu’à Thyon 2000. Vous êtes à la bifurcation des Agettes et hop vous attaquez la montée jusqu’à au parking de Thyon 2000 ! et oui voilà la surprise que les organisateurs de cet ironman nous ont réservée. Arrivés au sommet, nous passons sous un télécabine et descente assez facile vers la deuxième difficulté de la journée : le petit col qui va culminer à 2200 m. Je le passe vraiment bien en souplesse et dépasse beaucoup de concurrents. Au sommet j’espère retrouver Dan et peut-être des lunettes de soleil car, en montagne, j’ai mal aux yeux, mais j’arrive à voir les spectateurs américains excentriques qui nous encouragent sur la montée (en slip de bain, malgré la température !).

michsommetcol meslunettes

Puis c’est une belle descente de 5 km sans difficulté et nous revoilà à Kings Beach et le premier tour est terminé. La température est remontée et c’est parti pour la deuxième boucle. Je suis de plus en plus seul sur les routes sauf quand je croise nos deux spectatrices qui s’affèrent à filmer et prendre des photos.

DSC00825 DSC00816

Et le parcours vélo est vraiment super en voici quelques photos officielles

IMLTvelo6 IMLTvelo3 IMLTvelo2 IMLTvelo IMLTvelo8

Donc j’attaque mon deuxième tour. Petit arrêt au ravitaillement personnel pour prendre mes 2 gourdes de H24 et je continue mon petit bonhomme de chemin en me sentant vraiment bien. Une petite descente, je devance une concurrente et, mince, un trou dans le revêtement !!! J’arrive juste à lever la roue avant afin de l’éviter mais je sens un gros choc sur l’arrière. La concurrente dépassée me fait remarqué que j’ai perdu ma gourde derrière la selle mais pas grave, il s’agit de celle qui contient de l’eau. J’en prendrai au prochain ravitaillement. Oufff pas trop grave mais quelques mètres plus loin je sens, cette vilaine sensation de jante arrière qui touche le sol. Mince j’ai percé…… Bon je positive et me dit que cela m’était arrivé exactement au même moment, il me reste 60 km à parcourir, lors d’un de mes entraînements. Je ne m’affole pas, je sais que je peux le faire et je le fais. Démontage du boyau percé, un peu dur car Maurice me l’a à nouveau bien collé, mais le fond de jante se décolle bien et le voilà loin. Je mets celui de réserve, gonfle avec ma petit pompe, contrôle son positionnement et c’est reparti. Bien sûr qu’il y a un peu d’apréhention car toujours la peur de déjanter dans le virage. J’effectue donc toutes les descentes très très prudemment. Me revoilà sur les deux cols et les sensations sont toujours aussi bonnes. Le petit couac du 120ème kilomètre est oublié et je remonte de plus en plus de concurrents. Voilà Kings Beach, la Downer hill, Tahoe City et tiens qui vois-je devant moi, avec le veste Herbalife H24, Michiel. Fin du parcours vélo ensemble et arrivée à T2 à Squaw Valley. Nous allons chercher nos sacs de course à pieds en ayant les deux la même sensation : il n’est vraiment pas piqué des vers ce parcours vélo et la surprise était vraiment une belle surprise (nous parlons de la montée dans le Nevada vers la station de ski) Nous enfilons nos affaires de course à pieds et départ pour le marathon.

Yves m’avait dit de ne pas partir trop vite mais d’essayer de tenir le 5′ au km. Malheureusement une fausse manipulation de mon Garmin ne me permit pas de contrôler ma vitesse. Je décide donc de courir aux sensations mais je sentais quand même que je devais me retenir, car tout va vraiment bien. Je dépasse beaucoup de concurrents ce qui, d’habitude, ne m’arrivait jamais, au contraire :-) Quant à Mich lui aussi a l’air bien. Il me talonne à quelques minutes.

cappascalcoucou cappascal capmich2 capmich DSC00840 DSC00839 DSC00834 DSC00833 DSC00832

Au fil des kilomètres, j’ai les cuisses qui durcissent et qui me font mal. Les petites montées et les petites descentes du parcours, car rien n’est plat, deviennent de plus en plus difficiles. Mais ce qui me fait avancer, c’est l’arrivée vers le finsish de mon 10ème ironman, avec une petite pensée pour les donateurs du concours Help for Hope. Donc j’avance et au début du 2ème tour, je vois 10h53. Ca y est, je descends au-dessous des 12 heures sur cet ironman, c’est décidé et il me reste 12 km à parcourir environ. Donc moins d’une heure après, à 11h50.14 du départ, je passe ma 10ème ligne d’arrivée d’un ironman. Je suis heureux et cette journée fut QUE DU BONHEUR.

arriveepascal10 pascalheureux10 DSC00841

Maintenant place à la récupération mais la planification de la saison 2014 court déjà dans ma tête. Vous en saurez plus dès que j’aurais fait le debriefing avec Yves lol.

DSC00842larecupsant

Encore quelques photos officielles des différents parcours.

DSC00800 DSC00801 IMLTdepart IMLTsortieeau

IMLTcourse1 IMLTcourse3 IMLTcourse2

Et un super petit film de la journée proposé par l’un des sponsors de la manifestaion Degree

“2013 IRONMAN Lake Tahoe – Race Day Highlights – brought to you by Degree”

20130922-223930.jpg

Et voilà la 10ème et pas la moindre ! L’un des plus dur IM de ma carrière. Froid, lunettes cassées à T1, gants aussi perdus à T1. Percé au 120ème vélo réparation du boyau et des parcours pas piqués des vers. Compte rendu et photos après ma récupération.

Et bien pour nous ce fut une surprise car étant habitué à la rigueur ironman, nous avons été très très très étonnés par le laxisme des deux zones de transitions : Jugez plutôt : Pas de raques à sacs de transitions sur T1 ceux-ci sont déposés à même le sol et en plein air !!!!! A T2 ils sont alignés sur des tables ????? Je ne parle pas du parc à vélo où, à ma place 2282, j’ai eu la surprise de trouver le vélo du concurrent 2382 !!!!! Je l’ai déplacé à sa place. Pas de sac de protection pour nos montures qui vont probablement prendre la pluie durant la nuit !!!!!!! Nous nous sommes débrouillés comme nous le pouvions avec des sacs poubelles pour protéger guidons et selles. Bref ce n’est vraiment pas digne de la société Ironam mais tout cela n’est que positif pour moi car j’en fait mon allié et cela me permettra d’aller à la réalisation de mon rêve. Bon encore ces quelques photos et à demain soir.

DSC00791 DSC00792 DSC00793 DSC00794 DSC00795 DSC00784 DSC00785 DSC00786 DSC00787 DSC00788 DSC00789 DSC00790

Et il a fait assez froid et de la pluie même mélangée en ce dernier jour avec le Grand jour

DSC00783

 

Il a même neigé sur les sommets pas loin de nous d’ailleurs.

DSC00796

 

61142_608611725852021_1598250310_n

C’est le montant qui a été récolté ici aux USA par certains coureurs et membres Ironman pour un association.

Ben si je pouvais récolter le même montant pour Help-for-Hope ouaaaa ce serait vraiment super. Comment ils font ces américains ? Trève de plaisanterie il vous reste 9 heures pour misez et faire miser. Voici comment :

• Directement par carte de crédit sur le site web www.help-­‐for-­‐hope.org (rubrique «donate»)

• Par transfert bancaire à la Banque Cantonale Vaudoise, SWIFT/BIC : BCVLCH2L, IBAN
CH42 0076 7000 K511 6542 2

N’oubliez pas de préciser Pascal Fumeaux et le temps que vous estimez que je vais faire ici lors de l’ironman IRONMAN Lake Tahoe qui aura lieu demain. Un vélo offert par Dominique Soffredini et Norbert Ménétreyd’Athleticum Conthey à gagner.

Voilà nous y sommes ! La tension monte malgré que je suis au départ de mon 10ème Ironman. Et oui comme je le dis souvent un Ironman ça se respecte ! Surtout celui-ci en sachant que le départ à 1540 heure suisse aura lieu, ici à 0640 avec une température annoncée de…….. -1 degrés !!!!!!!!!

IMG_0482

Aujourd’hui a été consacré aux préparatifs pour la course. Alors voici, sans la combi natation et les bottieses, car au vu de la température elles seront autorisées, le matériel d’un ironman.

DSC00780 DSC00778

Et le soir la pasta party voyez un peu la queue pour s’y rendre mais l’organisation était parfaite et tout c’est déroulé dans le calme et le fairplay.

DSC00781